Humeurs, Non classé

Le temps et la lecture

Depuis ma baisse de motivation, j’ai beaucoup réfléchi à mon rapport à la lecture, à l’influence des réseaux sociaux et de YouTube sur nos lectures, du concept de la PAL mais surtout du temps que l’on accorde à la lecture. On voit souvent beaucoup d’articles et notamment des vidéos sur YouTube (d’où l’idée de cet article) : comment lire plus ? ou Comment tu fais pour lire autant de livres ?

Et je me suis posée la question : mais comment on en est arrivé.e.s à se poser cette question ?

Pourquoi cherche-t-on forcément à lire plus ? Parfois même jusqu’à considérer qu’avoir lu deux livres ce mois-ci n’était pas « suffisant » (coucou moi).

Le livre est l’un des seuls loisirs où celui-ci s’adapte au lecteur. Ce n’est pas le lecteur qui s’adapte à ce qu’on nous propose. Ce n’est pas comme si j’allais au théâtre ou au cinéma où c’est moi qui doit m’adapter à la durée du film ou de la pièce de théâtre. De même pour la musique, c’est nous qui nous nous adoptons à la durée de la musique.

Pourtant avec le livre, nous pouvons nous adapter. Nous pouvons choisir la durée de notre lecture. Et au final, ça, c’est merveilleux.

Avant cette baisse de motivation où je n’avais absolument envie de rien faire, je me suis rendue compte que j’étais presque obsédée par le nombre de livres lus par semaine et par mois. Ce qui m’a notamment préoccupé est le fait que je commençais à me lasser de ma lecture au bout d’une semaine (?!). Je bouffais le livre sans avoir eu le temps de le digérer. Je disais que je n’avais pas réussi à entrer dans l’univers mais est-ce que j’ai pris le temps de m’accorder cette possibilité d’entrer entièrement dans ma lecture ?

Parfois, je n’aimais plus ma lecture alors qu’au début je l’appréciais. Et, si justement, je n’avais pas pris assez de temps pour profiter de chaque mot et de chaque phrase ? Pourquoi vouloir aller si vite ? Juste pour « baisser ma PAL » ? -et là je me suis aperçue que j’étais en plein dans ce que notre société politique contemporaine souhaite : consommer pour consommer-.

Je ne vais pas me cacher mais quand je vois tous ce que les gens peuvent lire en une journée, en une semaine et toutes les chroniques réussies à être publiées dans la semaine… ça me rajoute un stress. Stress de ne pas assez lire, de ne pas assez proposer de contenu. Stress qui n’existait pas auparavant.

Donc merde. Merde à tout ça. Certaines personnes ont la capacité de lire 2/3 livres par semaine. Soit, très bien, j’en suis très heureuse, je trouve ça formidable de pouvoir lire autant.

Moi je n’ai pas cette capacité, ce n’est pas un rythme adéquat par rapport à mon temps de concentration et par rapport à mes envies de lecture. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je ne participe pas (ou du moins plus) aux « week-end à 1000 » ou « marathon de 24h » car ce n’est pas un rythme de lecture adéquat pour moi. Et je n’ai plus envie d’être dans ce cercle vicieux : lire des livres pour lire le plus de livres en un temps imparti. Je précise que je ne suis absolument pas contre les défis/challenges livresques et vous faîtes ce que vous voulez (je ne suis absolument personne pour juger mais vous n’avez pas besoin que je le dise pour savoir;) ).

Moi même j’aime participer aux challenges de lectures (comme le challenge les 100 livres à lire dans sa vie par exemple) mais j’ai réalisé que certains défis (où il faut lire le plus dans la journée dans un temps imparti) ne sont juste pas pour moi et ne correspondent pas à mon temps, à mon rythme de lecture ni à mes envies.

Depuis cette « révélation », je ne fais même plus attention au temps que je mets pour lire, je m’en fiche de savoir quand est-ce que je l’ai débuté ou quand est-ce que je l’ai terminé. Je veux juste apprécier et comprendre ma lecture. Paradoxalement, je n’ai jamais eu autant envie de lire que maintenant.

J’ai l’impression de m’être retrouvée dans mes lectures et ça fait beaucoup de bien.

Je pense donc que mon blog prendra une autre tournure. Plus de points lectures thématiques, moins de chroniques à la chaîne car je sens que c’est ce qui me convient le mieux. J’aimerais aussi plus parler de lectures engagées, de plus montrer mon côté « militante » car moi aussi j’ai des choses à dire. Bref, j’ai hâte de retrouver une certaine sérénité sur mon blog.

J’espère que vous avez apprécié cet article, prenez soin de vous et on se retrouve bientôt !

Camille

Publicités

20 réflexions au sujet de “Le temps et la lecture”

  1. Tu as raison, retrouve cette sérénité sur ton blog 🙂
    Le principal n’est pas le nombre de livres lus ou encore les challenges de lectures, mais les petits moments (rapides, lents, éparses, rares…) que tu accordes à toi et tes lectures, et surtout le plaisir et le ressenti que tu as, finalement. Chaque lectrice/ lecteur a son rythme et sa vision de la lecture, mais c’est avant tout un plaisir alors, il ne faut surtout pas se mettre la pression 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis tout à fait d’accord avec toi sur cette pression du « toujours lire plus ». A voir tourner des astuces en vidéos ou articles pour tenter de lire plus, ça fout juste la pression. Je l’ai ressenti et si je la ressens encore, ce n’est pas à cause des autres cette fois, mais parce que j’ai envie de lire, mais que je n’ai pas trop les capacités morales de lire autant que je le souhaiterais. C’est nul de se foutre la pression quand même, mais c’est une meilleure raison que la première. Il y avait une vidéo de Bulledop qui m’avait énervée à un point pas possible sur le sujet, et si j’ai évité de péter un plomb en public, je n’en pensais pas moins, aha.

    Je rédigerai sûrement un article sur le même principe, quoique différent, le mois prochain, il y aura sûrement ce sujet qui reviendra. Et tu as raison de trouver aussi d’autres moyens de te sentir à l’aise sur ton blog et dans tes lectures, et de toute façon, je te suis toujours 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis contente que tu sois d’accord avec moi et j’ai hâte de lire ton article sur le sujet :).
      C’est dingue cette pression qu’on se met, j’ai pas trop le temps de lire en ce moment aussi (pas autant que je le voudrais) et ça me saoule un peu. Je pensais pas que mon stage allait me bouffer autant de temps de lecture haha.
      Je vais voir pour la vidéo de Bulledop et si je t’envoie un message sur insta c’est normal haha.

      Merci de toujours me suivre et d’être là, ça me fait vraiment très plaisir ! Surtout que j’aime beaucoup échanger avec toi 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Ce ne sera pas vraiment un article sur le sujet, mais vu que je vais parler de moi en tant que lectrice et blogueuse, difficile de ne pas aborder le sujet…
        Oui, et je trouve d’ailleurs que ça se retrouve dans le milieu culturel en général : il FAUT regarder le plus de séries et films possible, il FAUT avoir jouer à plein de jeux vidéos… C’est assez agaçant. Quant à ton stage, c’est normal : quand je bossais ou que j’étais en formation, j’étais parfois trop fatiguée pour lire. Pas besoin de te stresser là-dessus, t’inquiètes 😉
        Aha, vu que je viens d’entendre mon portable vibrer, c’est peut-être toi, je vais aller voir ça 😉

        Moi aussi, j’aime te parler, on s’entend bien (je crois ?) et j’aime bien découvrir tes lectures ! 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. Trop hâte !
        Oui, forcément le milieu culturel suit forcément ce modèle de toujours consommer plus :(.
        Comme tu dis, c’est agaçant !
        Je viens d’entendre vibrer le mien, c’est peut-être ta réponse haha.

        Oui, je trouve qu’on s’entend bien aussi ! ♥ fin moi j’adore te parler en tout cas haha. Et j’aime aussi découvrir tes lectures hihi

        Aimé par 1 personne

      3. Oui, exactement ! Et je trouve pas que ce soit une bonne chose que cette mentalité de « consommer plus » atteigne les produits culturels…
        Oui, c’était sûrement moi, aha !

        Oh merci, c’est trop gentil ! :3

        Aimé par 1 personne

  3. J’aime beaucoup ton article, je me suis fait la même réflexions sur les derniers mois et je crois que lâcher du lest sur mon rythme de lecture a vraiment aidé 🙂

    J’ai remarqué que j’alterne vraiment des moments boulimiques de lecture, où j’adore ça et je peux passer des heures sur un livre, avec d’autres où je ne lis pas grand chose (ce mois ci par exemple, j’ai lu un petit livre et une ou deux BD en deux semaines, et là j’en suis à un tous les deux jours). Sauf qu’avant, dans les périodes de creux je me foutais une pression pas possible en me disant que je « perdais du temps », je me forçais à lire et forcément, bah le plaisir de lecture en a beaucoup pâti.
    J’ai encore du mal à ne pas me culpabiliser de ne pas lire mais je me soigne, et ça rend mes périodes de grosse lectrice bien plus appréciables.

    J’aime bien les défis et challenges, mais ceux avec des délais longs voire infinis (genre là, je fais 12 mois 12 amis 12 livres et un livre par mois je trouve ça parfait, j’aime aussi les listes « 100 livres à lire dans sa vie », mais que je prends plus comme une source d’inspiration qu’un vrai défi… j’avais déjà tenté un challenge type weekend à mille ou autre et ça me force trop à lire).

    Bref, je raconte ma vie mais merci beaucoup pour cet article !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi pour ton commentaire ! Ça me fait plaisir de voir que cet article a pu faire écho.
      Je pense qu’on a tous.tes nos phases et qu’on est juste bien comme ça au final. Le plus important selon moi c’est de ne plus mettre le livre dans la case « rentabilité ».
      Comme toi j’aime bien les défis challenges et aussi les clubs de lecture, je trouve ça chouette et agréable. Mais dès que c’est relatif au temps, je me sens trop pressée et trop forcée comme tu dis.
      Faisons comme nous avons envie sans nous forcer car c’est comme ça que nous sommes des superbes lectrices ! 😀

      Aimé par 1 personne

  4. J’accorde moins d’importance à tout ça moi aussi même si je dois bien admettre que m’y être « réellement » remise en janvier a été un gros soulagement et contentement. Pourtant je ne lis pas non plus en très grosse quantité (4 par mois c’est mon gros max et je suis plus souvent à 2) mais c’est plus régulier et surtout bien plus de plaisir que pendant bien 1an et demi où ma santé mentale impactait ce loisir qui n’arrivait même plus à me manquer malgré l’envie de lire (c’est pas très clair dit comme ça mais je pense que tu vois l’idée). Et encore que même niveau fréquence ça dépend des moments mais déjà je n’en culpabilise plus, et surtout ces moments de trou ne me paraissent plus aussi vides que pendant ce long moment. Je ne peux par contre pas affirmer que ce soit définitif, peut-être que ça va retomber (les mois d’octobre à février m’effraient particulièrement) ce que je n’espère pas, mais en attendant j’essaie d’en profiter sans me foutre la pression d’une « boulimie » livresque. Même si ma PAL est assez importante et que mon interminable wishlist m’appelle très fort haha Je prends plus de plaisir à écrire des chroniques aussi mais il y a certaines lectures pour lesquelles je n’y arriverais pas comme les classiques par exemple. Sinon, les marathons c’est clairement pas mon truc non plus, surtout celui de 24h ; j’ai même l’impression que parfois j’avance moins si je me dis que j’y participe ^^ Donc il se peut que je ne lise rien pendant plusieurs semaines (souvent la faute aux séries tv lalalaaa, comme en ce moment, I blame El internado haha) et il se pourra que je lise beaucoup beaucoup en moins d’une semaine etc. C’est très aléatoire quoi 🙂 et je remarque aussi que j’ai moins envie de jeunesse ces temps-ci ! Bisous ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Clémence ! merci pour ton commentaire ♥, je suis contente que ton rythme de lecture convienne, je suis d’accord avec toi ! Pour ma part, maintenant je vais toujours faire en fonction de mes envies, parfois j’ai plus envie de regarder des séries ou de lire des magazines etc. Bref, vivons notre passion comme nous l’entendons ♥

      J'aime

  5. Olala je ne peux qu’être d’accord avec ce que tu dis !
    Je me suis rendue compte il y a quelques mois qu’avec le blog je me « forçais » à lire, à avoir un rythme élevé et en effet, ça allait pas mal le plaisir de lire !
    Du coup, le fait d’avoir freiné les chroniques du blog, ça m’a permis de prendre le temps d’apprécier mes lectures ! De choisir ce que je veux lire, de lire plusieurs livres en même temps, de mettre 10 jours pour lire un livre de 250 pages. Et parfois je lis 2 livres dans la journée, mais par pur plaisir, plus aucune pression ! L’important c’est de trouver le bon rythme !
    Voilààà, je te souhaite de kiffer toutes tes lectures parce que c’est le plus important, le reste c’est que des chiffres ! =D

    Aimé par 1 personne

    1. Hihi oui c’est trop cool de lire et d’avoir retrouvé un rythme qui convienne à notre lecture ! Moi aussi je me forçais, maintenant quand j’en ai marre j’arrête et pis c’est tout 😀
      Je te souhaite de belles lectures en tout cas ♥

      Aimé par 1 personne

  6. J’aime ce genre d’articles ! Tu as raison de pointer du doigt notre société de consommation et nos comportements qui en débouchent. Parce que le fait de lire encore plus lire c’est un peu la phrase de nos politique travailler plus pour gagner plus. Au final on se met une pression et après on devient dégouté de notre passion qui nous réjouissait auparavant. Pareil pour les chroniques, j’aime prendre mon temps et choisir le livre dont je parlerai. Sinon j’aime aussi les relier par trois ou quatre, ça donne un autre point de vue toujours aussi intéressant. Chroniquer pour simplement chroniquer ça enleve un maximum de sens et du coup, je trouve, qu’on ne lis plus que du vide qui nous rend indifférent.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton avis et pour ton commentaire ! Je suis totalement d’accord avec toi :), depuis que je n’écris plus chronique par chronique j’ai plus d’idées pour mon blog et ça me fait plaisir ! Hâte de pouvoir les écrire :). Cela fait environ 1 mois (je ne compte plus) que je suis sur la même lecture et ça ne me dérange plus autant qu’avant. Au contraire, ça me fait plus apprécier ma lecture

      J'aime

  7. Je te suis à 100%. J’ai dû lutter en quelque sorte contre cette pression que je me mettais seule, que ce soit pour alimenter le blog ou parce que tous les articles lus sur les différents blogs créaient une sorte de sentiment d’urgence. Et c’est entre autre pour ça – bon, aussi à cause d’un manque de temps – que j’ai mis autant de temps avant de me lancer dans cette lecture au long cours du Dit du Genji. Parce que j’avais « peur » de ne pas lire assez à côté. Ce qui est juste totalement idiot. La lecture est un plaisir depuis que je sais lire, pourquoi la dévoyer ainsi ?
    Je n’ai jamais participé aux week-end à 1000 parce que je ne peux pas et ne veux pas me forcer à lire mille pages en quelques jours, je ne veux pas gâcher ma lecture en la dévorer plus vite que prévu. Je ne dis pas que les participants n’apprécient pas leurs lectures, c’est simplement que c’est un rythme qui ne me convient pas. (D’autant plus que je lis généralement moins le week-end pour profiter de mon copain et des sorties qu’on peut faire.) Quant aux challenges, certains sont limités dans le temps, mais je ne me mets aucune pression. Je lis ce que j’ai envie de lire et tant mieux si ça correspond à une consigne. Sinon, tant pis. Parfois, ça me permet de sortir des livres inattendus de ma PAL mais c’est vraiment parce que ça me fait plaisir.
    Et surtout, maintenant, je relis des pavés et mince, qu’est-ce que ça m’avait manqué !
    Mais c’est vrai que j’ai eu un petit travail à faire sur moi à ce niveau-là et que j’ai parfois hésiter à tout plaquer – mon blog et la lecture des autres – car je trouvais que je devenais consumériste vis-à-vis des livres alors que ce n’est pas du tout dans ma façon d’être. Alors l’être avec les livres, c’est encore plus dommage !
    De toute façon, j’aime faire les choses à ma manière. Certes, en général, je lis assez vite, c’est mon rythme naturel, j’ai toujours lu vite. En revanche, je suis d’une lenteur de tortue pour les jeux vidéos, genre je suis sur Zelda et Mario Odyssey depuis décembre, et alors ?
    Merci pour cet article très juste ! (et désolée d’avoir autant parlé de moi…)

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ! Je suis contente de savoir que je ne suis pas la seule à ne pas suivre les challenges avec un temps imparti. Au final plus de stress qu’autre chose. Quand on suit autant de gens sur les réseaux sociaux et les blogs on a tendance à oublier que nous sommes uniques et que nous avons tous un rythme différent car nous sommes tous et toutes différent.e.s ! Cet article m’a fait beaucoup de bien et je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule à voir les choses de cette manière là.
      Ce qui compte c’est le plaisir avec la lecture alors lis autant de pavés que tu veux ! 😀
      La consommation est ancré dans notre système donc c’est « normal » qu’on l’a retrouve partout même dans nos passions … (malheureusement)
      Ne t’excuse pas d’avoir parlé de toi, ça me fait plaisir et tu partages juste ton expérience :). Je te remercie encore une fois de m’avoir donné ton avis

      Aimé par 1 personne

      1. Ça m’arrive de faire un ou deux challenges limités dans le temps, comme en ce moment la coupe des 4 maisons, mais je ne me mets pas la pression. Je lis ce que j’ai envie et tant mieux si je peux y accoler une consigne, et sinon tant pis.
        Oui, et quand on voit ce que certain.es lisent en un mois, c’est parfois dur de ne pas se dire « j’ai rien lu par rapport à eux/elles, je suis à la ramasse… ». Dur de ne pas se comparer quoi !
        C’est peut-être logique en quelque sorte de retrouver cette consommation dans les loisirs, mais c’est un peu dommage. Enfin, l’essentiel, c’est d’y retrouver son compte et de se faire plaisir !
        En tout cas, c’est un super article ! Merci à toi !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s